Menü

Aide à l’enfance et à la famille : Ce que les jeunes disent de leurs besoins et de leurs droits

Le 16 février 2021, trois représentantes de l’AEF Social Lab* se sont rendues à la maison des jeunes d’Hesperange, à la rencontre de jeunes âgés de 15 à 26 ans et d’une éducatrice diplômée, dans le cadre de la démarche de consultation mise en place par l’AEF Social Lab. Ce dernier souhaitait recueillir les points de vue et les idées des jeunes pour mieux comprendre :

Le sport et le sentiment de liberté, l’écoute et le non-jugement ont été cités parmi les principaux besoins des jeunes. Parmi les défis auxquels ils doivent faire face aujourd’hui, ils ont évoqué un système scolaire où ils ont parfois l’impression d’être « mis dans des cases » et les difficultés à trouver un logement dans un contexte immobilier tendu. L’importance des maisons des jeunes en tant que lieu de soutien, d’écoute, d’intégration et de contact humain a été jugée fondamentale.

Dans le contexte de la crise liée à la COVID-19, le fait de devoir vivre dans l’imprévisibilité, le manque de contacts humains et la difficulté à trouver un stage, mais aussi les restrictions par rapport au sport sont autant d’éléments qui vont à l’encontre de leur bien-être et de leur capacité à se projeter dans l’avenir.

Ce qui manque, selon les jeunes consultés, ce sont des aides visibles et directes ainsi qu’une orientation facilitée par des informations claires et largement diffusées, de sorte à pouvoir bénéficier, le cas échéant, d’un accompagnement adapté. Même s’il existe de nombreux endroits proposant des dispositifs d’aides variées, se pose toujours la question, chez eux, de savoir où se rendre ou vers qui se tourner. La complexité des démarches de demande d’aide favorise leur démotivation et constitue un obstacle majeur.

Un constat fort émanant des échanges est celui de la non-connaissance de leurs droits – bien qu’ils aient conscience qu’ils existent – ce qui les empêche d’enclencher des démarches en cas de violations de leurs droits.

Pour résumer les nombreux échanges passés entre jeunes et l’AEF Social Lab, les besoins des jeunes peuvent se formuler ainsi :

L’AEF Social Lab remercie vivement la maison de jeunes d’avoir permis un échange libre, riche et constructif qui servira sans doute l’avenir du dispositif AEF.

*L’AEF Social Lab est une plateforme d’échange et d’innovation qui encadre le vaste processus de consultation lancé début novembre 2020, appelé à alimenter un cadre de référence national pour le secteur de l’Aide à l’enfance et à la famille. Il est composé de représentants du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, de l’ONE (Office national de l’enfance), de l’ANCES (Association nationale des communautés éducatives et sociales) et de la FEDAS Luxembourg (Fédération d’organismes du secteur social).

Share on facebook
Share on linkedin
Beitrag teilen

Unsere Website verwendet technische Cookies, die für das ordnungsgemäße Funktionieren der Website und zur Verbesserung der Benutzerfreundlichkeit erforderlich sind. Wenn Sie Ihre Navigation fortsetzen, akzeptieren Sie die Verwendung dieser Cookies.  Mehr erfahren.